Financement

Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail conclu entre un employeur et un salarié.

Il permet l’acquisition – dans le cadre de la formation continue – d’une qualification professionnelle (diplôme, titre, certificat de qualification professionnelle…) reconnue par l’État et/ou la branche professionnelle. L’objectif est l’insertion ou le retour à l’emploi des jeunes et des adultes.

Pour en savoir plus : http://travail-emploi.gouv.fr/formation-professionnelle/se-former-en-alternance/le-contrat-de-professionnalisation/article/le-contrat-de-professionnalisation

 

L’Aide Individuelle à la Formation (AIF)

Le financement d’une formation professionnelle nécessaire à la reprise d’un emploi ou à la création d’une entreprise peut faire appel à un dispositif mobilisable lorsque les autres dispositifs collectifs ou individuels ne peuvent répondre au besoin. Pôle emploi peut attribuer une aide individuelle à la formation (AIF) pour contribuer au financement des frais pédagogiques dans les situations spécifiques décrites ci-dessous.

Pour en savoir plus :  Le site de pole emploi

https://www.pole-emploi.fr/candidat/l-aide-individuelle-a-la-formation-aif–@/article.jspz?id=60856

 

Le Congé Individuel de Formation (CIF)

Le congé individuel de formation est une période qui permet à tout salarié (sous certaines conditions d’ancienneté), à son initiative et à titre individuel, de quitter momentanément son entreprise pour suivre une action de formation importante afin de postuler à un poste supérieur, changer d’emploi, de métier ou de filière professionnelle – indépendamment du plan de formation de l’entreprise. Le CIF doit être demandé par écrit à l’employeur, qui dispose d’un mois pour donner sa réponse (l’absence de réponse valant acceptation). Si les conditions sont remplies, ce congé ne peut être refusé, mais il peut être repoussé.

Ce congé n’étant pas rémunéré par l’entreprise, le salarié peut demander une prise en charge par un organisme collecteur agréé (OPACIF ou AGECIF).

Pour en savoir plus :

Le site du Ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation Professionnelle et du Dialogue Social

http://travail-emploi.gouv.fr/ministere/documentation-et-publications-officielles/librairie/article/formation-professionnelle

 

Le Compte Personnel de Formation (CPF)

Depuis le 1er Janvier 2015, le DIF a disparu et a été remplacé par une nouvelle modalité d’accès à la formation : Le Compte Personnel de Formation (CPF). Ce droit universel (chaque personne dispose d’un compte personnel de formation dès son entrée sur le travail et jusqu’à son départ à la retraite) et individuel (chaque personne bénéficie d’un compte, qu’elle soit salarié ou demandeur d’emploi) permet à tous les intéressés de plus de 16 ans d’en disposer librement, à condition que la formation choisie soit éligible au CPF (vous trouverez la liste détaillée de ces formations sur www.moncompteformation.gouv).

Le CPF est alimenté automatiquement en heures, dans la limite du plafond totale de 150 heures :

Le salarié à temps plein acquiert 24h par année de travail jusqu’au seuil de 120h puis 12h par année de travail jusqu’à atteindre 150h. Au-delà de ce plafond, il peut être abondé en application d’un accord d’entreprise, d’un accord de branche, d’un accord d’OPCA interprofessionnel.

Pour en savoir plus : moncompteformation.gouv